Présentation générale de l'HAD AuraSanté


L’Hospitalisation A Domicile (HAD) est une hospitalisation à part entière qui permet d’assurer au domicile du malade, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l’évolution de votre état de santé, des soins médicaux et paramédicaux en associant le médecin hospitalier, le médecin traitant, le médecin coordonnateur de l’HAD et tous les professionnels soignants, les professionnels paramédicaux, assistants sociaux et psychologues.

L'HAD AuraSanté intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l'accord de votre médecin traitant.

L' équipe pluridisciplinaire assure la qualité et la sécurité d'une prise en charge globale du patient avec une continuité des soins 24h/24.

 

L’HAD AuraSanté est joignable au 04 73 88 40 58

Soins pris en charge par l'HAD


Plaies

La prise en charge pour pansements complexes concerne les patients porteurs de :

  • plaies complexes et/ou multiples
  • plaies chroniques (ulcères, escarre, plaie cancéreuse),
  • stomies compliquées,
  • plaies traumatiques (avec retard de cicatrisation),  brûlures, etc….

Dans ce cadre, l’HAD peut utiliser à domicile des techniques hospitalières prescrites par un spécialiste (Thérapie par pression négative, détersion à l’aide de Jetox,  administration de Meopa pour soulager la douleur …)


Soins palliatifs

Les soins palliatifs s’adressent aux personnes atteintes de maladie grave, chronique, mettant en jeu le pronostic vital, en phase avancée ou terminale, quel que soit l’âge.

Ce sont des soins actifs et continus délivrés par une équipe interdisciplinaire dans une approche globale de la personne. Ils visent à soulager la douleur physique et les autres symptômes, à apaiser la souffrance morale, sociale et spirituelle, à préserver la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage.


Prise en charge de la douleur

douleur 1

La douleur peut être un symptôme aigu ou chronique, et parfois aussi en lien avec les soins eux-mêmes (toilettes, mobilisation, perfusion).

La prise en charge de la douleur comporte l’évaluation de la douleur, la mise en place du traitement, et les réajustements du traitement.


Perfusion intraveineuse

Le patient a une administration de médicament injectable par voie veineuse, généralement par un dispositif programmable, associée à une surveillance.
La prise en charge comporte la mise en œuvre du traitement, l’évaluation et les réajustements thérapeutiques.


Soins de suite et de réadaptation

readaptation

Dans le cadre de partenariat avec des établissements et intervenants spécialisés, l’HAD intervient auprès de patients présentant une ou plusieurs déficiences ou incapacités nécessitant une rééducation/réadaptation pluridisciplinaire coordonnée par un médecin de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR), dans un but de gain ou de maintien fonctionnel et de meilleure qualité de vie.

Les soins de réadaptation doivent permettre :

  • D’assurer au domicile du patient une réadaptation complexe, pluridisciplinaire et coordonnée, afin de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, les déficiences et les limitations d’activité.
  • De dispenser à chaque patient, en partenariat avec les établissements qualifiés, ainsi que le secteur libéral, au minimum 5 actes de rééducation ou de réadaptation par semaine (kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, psychomotricité….)

Chimiothérapie et radiothérapie

L’HAD peut intervenir dans le cas de l’administration d’une chimiothérapie. En appui et par convention avec un centre d’oncologie, l’HAD prend alors en charge l’administration, la surveillance et les potentiels effets secondaires de votre traitement.

L’HAD intervient également pour la surveillance des effets secondaires des traitements anticancéreux administrés en oncologie et/ou dans le cadre d’une radiothérapie.

Le parcours patient :

Le parcours en HAD est ponctué par différentes étapes. La durée de séjour est préalablement déterminée et peut être révisée selon l’évolution de votre état de santé.

le parcours had

Votre admission :

La demande d'admission :

La demande d’admission en HAD émane d’un médecin hospitalier ou libéral, généraliste ou spécialiste. Après évaluation de vos besoins par l’équipe HAD, les médecins définissent votre projet thérapeutique. 

L'information et le recueil de votre consentement :

L’hospitalisation à domicile implique votre consentement et celui de vos proches.

Au début de votre prise en charge, votre consentement écrit sera recueilli après avoir reçu une information claire, compréhensible et adaptée sur votre état de santé et les conditions de votre séjour. Tout au long de votre prise en charge en HAD, chaque professionnel, dans son domaine de compétence, vous apportera une information appropriée afin que vous fassiez des choix éclairés sur les soins qui vous seront proposés.

Les démarches administratives :

Au cours de l’admission, l’équipe de l’HAD recueillera les divers renseignements utiles à la constitution de votre dossier et à votre prise en charge (vos coordonnées, celles des personnes à prévenir…).

 


Votre entrée en HAD

Après validation de votre admission, la structure d’HAD prépare, coordonne et assure votre suivi à domicile. Avec votre accord, tous vos intervenants habituels sont contactés (infirmier libéral, kinésithérapeute…).
Un membre de l’équipe vous accueille lors de votre entrée en HAD et veille à ce que tout le matériel indispensable à la réalisation de vos soins soit mis en place.

 
dossier de soins

Pendant votre séjour

Le dossier de soins :

Un dossier de soins est déposé à votre domicile le jour de votre admission.

Le personnel de l’HAD, ainsi que les différents intervenants, consulteront et alimenteront ce dossier en le mettant à jour, afin d’assurer la coordination de la prise en charge et la continuité de vos soins à votre domicile.

La place de l'aidant :

L’aidant apporte un soutien à une personne dépendante dans l’accomplissement des actes essentiels de la vie courante ou qui a besoin d’une surveillance quotidienne et régulière.

Cette aide peut prendre différentes formes :

  • Aider le proche malade dans ses déplacements et ses besoins quotidiens : toilette, douche, repas, linge, courses…
  • Accueillir des professionnels de santé plusieurs fois par jour pour effectuer un parcours de soins à domicile (soins palliatifs, gériatrie, plaies et cicatrices,
  • Se charger des formalités administratives.

La continuité des soins :

Les soins sont délivrés 7j/7 par l’équipe HAD, afin de garantir la continuité de la prise en charge. Une astreinte permet de joindre l’HAD 24h/24 et 7j/7. 

 


La fin de votre prise en charge en HAD

La fin de votre séjour en HAD (ou de celui de votre proche) fait l’objet d’une décision médicale en fonction de l’évolution des besoins en soins et de l’état de santé.

La sortie d’HAD peut être organisée :

  • si votre prise en charge (traitement…) est terminée, sans nécessité de relais,
  • si votre prise en charge ne nécessite désormais que des soins infirmiers simples,
  • si votre état de santé nécessite une autre prise en charge (hospitalisation, transfert…).

Au terme du séjour, l’équipe HAD passe à votre domicile pour finaliser les derniers documents relatifs au séjour et pour retirer tout le matériel qui avait été installé pour votre prise en charge.

L'équipe HAD AuraSanté et ses partenaires :

L'équipe HAD :

Le service Hospitalisation à Domicile est composé d’équipes médicales et paramédicales. Elles collaborent étroitement entre elles pour que votre hospitalisation à domicile se déroule parfaitement.

schema des équipes had

L'équipe médicale :

  • Votre médecin traitant est au cœur du dispositif. En relation avec le médecin HAD, il assure votre suivi médical et prescrit les thérapeutiques, soins et examens.
  • Votre médecin spécialiste assure, le cas échéant, le suivi de votre traitement en lien avec votre médecin traitant et le médecin HAD.
  • Le médecin HAD assure la coordination médicale et veille à la transmission des informations entre les différents interlocuteurs médicaux. Il est garant de l’adéquation des soins réalisés en fonction de vos besoins, tout au long de votre séjour en HAD. Il participe aux choix des décisions médicales les mieux adaptées à votre état.
  • Le pharmacien vérifie et valide la délivrance des médicaments et dispositifs médicaux stériles nécessaires à votre prise en charge en HAD.
  • Un cadre infirmier coordonne l’ensemble des soins infirmiers pour une prise en charge optimale des patients dans la qualité, la sécurité et la continuité des soins.

L'équipe infirmière de coordination :

Une équipe d’infirmiers assure la coordination de votre prise en charge :

  • élaboration d’un plan de soins,
  • coordination des soins et des différentes interventions,
  • adéquation du matériel…
perfusion 1

L'équipe paramédicale :

  • Le personnel soignant de l’HAD et/ou votre infirmier libéral assure(nt) des soins techniques et de nursing personnalisés en fonction de leur domaine de compétence.
  • Le kinésithérapeute dispense des soins qui amènent à la récupération ou au maintien des fonctions motrices, sensitives, respiratoires.

L'équipe psychosociale et diététique :

  • Un psychologue est en mesure de vous apporter à vous et à votre entourage, l’aide et le soutien dont vous avez besoin.
  • Un diététicien recense vos besoins nutritionnels et réalise des activités de conseil et de rééducation en diététique.
  • Une assistante sociale pourra vous informer sur vos droits, évaluer votre situation dans son ensemble y compris sur les besoins d’aide à domicile et vous accompagner dans les démarches afin de solliciter les divers dispositifs.

La coopération avec différents partenaires

L’HAD coopère avec les établissements de santé des différents territoires en amont et en aval de la prise en charge du patient.

Des conventions signées entre l’HAD AuraSanté et ces établissements de santé, dans le respect de leur autonomie respective, définissent les bases d’une coopération au service des malades.

Un partenariat renforcé avec les professionnels libéraux des territoires :

L’HAD AuraSanté a développé des partenariats renforcés avec les professionnels de santé libéraux (infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, orthophonistes…). L’étroite collaboration avec nos partenaires libéraux est essentielle pour assurer ensemble une prise en charge de qualité et en sécurité, au domicile des patients.  

Afin d’assurer une plus grande fluidité des parcours de santé pour le patient, différentes structures d’exercice coordonné regroupent les professionnels de santé d’un même territoire.

Il s’agit notamment des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) et des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) constituées de l’ensemble des acteurs de santé qui souhaitent se coordonner sur un territoire, pour répondre à une ou plusieurs problématiques en matière de santé qu’ils ont identifiés.

L’intervention HAD en Etablissement Social ou Médico-Social :

L’HAD AuraSanté peut intervenir pour prendre en charge un patient au sein d’un établissement social et médico-social : établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), foyer d’accueil médicalisé, maison d’accueil spécialisé…

Elle peut également intervenir en collaboration avec un service de soins infirmiers à domicile dans l’objectif de décloisonner la prise en charge des patients et de prévenir les situations de rupture de prise en charge.

Plus spécifiquement, pour anticiper les situations d’accompagnement de fin de vie en EHPAD et éviter les ruptures dans le parcours de soins du résident, une préadmission HAD est organisée en lien avec l’EHPAD, dans le cadre d’une veille sanitaire.
L’HAD AuraSanté participe également à la mise en œuvre de  dispositifs d’astreinte infirmière de nuit en EHPAD.

Les réseaux de santé :

L’HAD AuraSanté peut solliciter les différents réseaux de santé spécifiques à certaines populations (personnes âgées, femmes enceintes par exemple) ou à des pathologies (diabète, cancer…). Ces réseaux de santé ont pour objet de favoriser l’accès aux soins, la coordination des prises en charge en lien avec les acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux intervenant sur le parcours des patients.

L’HAD AuraSanté est membre de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne (FEHAP), qui regroupe des structures sanitaires, sociales et médico-sociales. L’HAD AuraSanté adhère également à la Fédération Nationale des Etablissements d’Hospitalisation A Domicile (FNEHAD).

Professionnels prescripteurs

Cet espace s’adresse aux professionnels prescripteurs qui souhaitent solliciter une demande d’admission en HAD ou de plus amples informations sur les critères et modalités de la prise en charge.


L’éligibilité à l’HAD

Pour savoir si votre patient est éligible à l’Hospitalisation à Domicile, la Haute Autorité de Santé (HAS) a développé un outil d’Aide à la Décision d’Orientation des Patients en HAD.

Pour plus d’information, consultez le guide méthodologie HAS et le tableau d’algorithme

Les autres conditions requises :

En dehors de l’évaluation médicale au regard des critères d’éligibilité, d’autres conditions essentielles doivent être réunies :

  • Le patient réside dans une zone géographique couverte par une de nos structures d’HAD.
  • Le malade et son entourage sont volontaires pour cette solution : l’HAD ne peut pas leur être imposée.
  • Le domicile du malade est adapté à ce mode de prise en charge.
  • Le patient ou l’aidant est en capacité d’alerter l’HAD en cas de difficulté.

Après accord du patient et de son entourage, l’HAD est prescrite en concertation avec le médecin traitant ou le médecin désigné par le patient, sur une période limitée mais révisable en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient.

 

Pourquoi orienter vers l’HAD ?

professionnels precripteurs

L’HAD est un service d’hospitalisation dont la seule particularité est que la prise en charge des patients est réalisée à leur domicile. L’objectif premier est de prodiguer des soins aussi sûrs et efficaces que dans un service hospitalier conventionnel.

L’hospitalisation classique en service de centre hospitalier reste indispensable pour les patients :

  • dont l’état de santé requiert un accès direct immédiat à un plateau technique (doute diagnostique, état instable aggravatif, urgence),
  • nécessitant une surveillance continue 24H/24 au chevet du patient (soins répétés lourds spécifiques, surveillance intensive),
  • isolés, sans aidant, en incapacité d’alerter l’HAD si nécessaire.

A l’opposé, les prises en charge dites « simples » de soins courants ou de maintien à domicile qui peuvent être réalisés par des infirmiers libéraux ne relèvent pas de l’HAD.

Entre les deux, l’entrée en HAD se fait sur des « motifs de prise en charge »en raison notamment d’une surveillance à haut risque d’aggravation à domicile, de complexités médicales ou psycho-sociales avec charge en soins importante.
Et ce, afin d’éviter des hospitalisations récurrentes et de permettre un retour à domicile plus rapide pour des soins hospitaliers.


Les modalités d’admission en HAD

Le parcours de la prise en charge en HAD peut être aussi rapide que nécessaire, en respectant chacune des étapes suivantes :

1 – Demande de prise en charge en HAD

Elle doit émaner d’une prescription d’un médecin (généraliste ou spécialiste) et peut se faire via :

  • La plateforme ViaTrajectoire
  • Un mail adressé à l’HAD
  • Un formulaire type de demande. Les IDE  prennent contact avec vous, dès réception de la demande.

2- Évaluation initiale 

  • Évaluation médicale, psychologique et sociale par l’HAD

3- Recueil des accords

  • Accord requis du patient et de l’aidant principal
  • Accord requis du médecin traitant
  • Validation* par le médecin HAD  (* non validation argumentée)

5- Élaboration du projet thérapeutique

Ce projet est élaboré conjointement par les médecins : prescripteur initial, médecin traitant et médecin HAD. Le projet thérapeutique personnalisé prend en compte la situation médicale du patient, ses traitements et soins, en respectant l’autonomie du patient et la place des aidants. Le projet thérapeutique est actualisé tout au long du séjour en HAD, en fonction de l’évolution des besoins.

6- Élaboration du plan de soins

En concertation avec les professionnels du domicile, commande du matériel nécessaire à la prise en charge.